Spitzberg

Ski voile au pays des glaces

Ski de randonnée | 11 Jours | Niveau:  Sportif Voir la carte

Prix :  Sur demande

Skier au Spitzberg... un rêve. Entre les fjords aux côtes découpées et les terres arides se nichent des centaines de sommets aux pentes vierges. Cet archipel est unique au monde. Des petites anses permettent de faire des mouillages confortables et uniques. Le voilier est surement le meilleur moyen pour explorer ces terres. Il permet l’approche au plus prêt tout en se laissant le choix de changer de lieu rapidement en fonction des conditions.

Détail du voyage
Spitzberg est découvert par l'explorateur néerlandais Willem Barentsz en 1596 alors qu'il faisait route vers la Chine via le passage du Nord-Est. Il baptise alors l'île Spitsbergen en référence à ses sommets escarpés. Néanmoins, l'archipel semble avoir été connu par les chasseurs russes Pomors dès le xiie et xive siècles bien qu'aucune preuve solide antérieure au xviie siècle n'ait été trouvée.. Le toponyme de « Svalbard » est mentionné pour la première fois dans les sagas Islandaises des xe et xie siècles mais il se réfère très vraisemblablement à la côte de Blosseville au Groenland. Il est adopté par les norvégiens au moment de leur acquisition de l'archipel en 1920. Au début du xxe siècle, l'île est un lieu de chasse à la baleine, utilisé notamment par les Basques. Cela soulève quelques litiges concernant les droits de pêche. Le traité du Spitzberg, à l'origine signé le 9 février 1920 par les États-Unis, le Royaume-Uni, le Danemark, la France, l'Italie, le Japon, la Norvège, les Pays-Bas et la Suède, conduit tous les États contractants à reconnaître la souveraineté de la Norvège sur ce territoire, et fixe les questions des droits de pêche.
Nos experts:

Voyage encadré par 
  • Jean Annequin

    Guide de Haute Montagne

    Motivation

    Higher is better...

    Nous a rejoint en

    Juin 2017

    Vit actuellement

    Servoz,France

    Guide de Haute Montagne à  25 ans, la passion de Jean pour la découverte des montagnes du monde l'a mené aux quatre coins de la terre.
    Aujourd'hui, professeur à l'Ecole Nationale de Ski et d'Alpinisme (ENSA), il construit chaque année un nouveau projet d'ascension de sommet ou de grande traversée. Il rêve avant tout d'exploration.

    Pour le suivre au fil de ses journées :

    http://jeanguide.over-blog.com

    .