Maroc

De Tazzarine à Merzouga

Randonnée Chamelière | 15 Jours | Niveau:  Moyen Voir la carte

Prix :  Sur demande

Très belle immersion dans les massifs dunaires de l’erg Chebbi. Ces dunes sont sans conteste les plus hautes du Maroc (170 m) avec celles de Znaigui. Retour à Ouarzazate « en douceur » avec la visite des très belles gorges du Todra et du Dades, découverte de Ouarzazate, la Porte du Désert.

Détail du voyage

Le Maroc, qui a une image de pays montagneux, touche pourtant au désert et y plonge ses racines. Au sud de l'Atlas, s'étend, sur plus de 800 Km, de l'Atlantique à la Hamada du Guir, l'immense région qui annonce le Sahara. Le désert s'y installe en douceur, très peu présent tout contre les montagnes, mais prenant sa véritable ampleur dans les confins du sud. Lorsqu'on le parcourt dans sa frange nord, on est surpris par la vie qui s'enracine dans les villages crénelés Mais, pour prendre pied au Sahara, il suffit de traverser les grands oueds qui le parcourent, Ziz et Draâ, qui ne sont plus, la plupart du temps, que des lits asséchés. Dans l'extrême Sud, les portes du Maroc s'ouvrent sur le grand désert, celui qui envahit l'Algérie depuis la bordure nord?ouest des Ergs Iguidi et Er Raoui. Les sables et les limons que drainent les grands oueds qui descendent de l'Anti?Atlas, noient les paysages dans une solitude minérale faite de sables et de dunes. Dans cet Extrême Sud, la vie persiste sous la forme de pâturages qui recouvrent les immenses dayas (dépressions) trop souvent asséchées, et d'arbustes épars sur le moutonnement des dunes blondes. Ici, c'est le désert nu, désert de plaines claires où miroitent les mirages de chaleur, de dunes aux crêtes entremêlées comme un remous de vagues, de falaises érodées envahies par le sable. Ici, c'est le désert...