Bhoutan

Du Bhoutan au Sikkim

Trekking | 31 Jours | Niveau:  Moyen Voir la carte

Prix : 7150 EUR

Une découverte culturelle du Bhoutan, le long des sentiers, prolongée par un trek vers le Kangchenjunga, par les crêtes de Singalila.

Détail du voyage

Le trekking vers le Kangchenjunga, par les crêtes de Singalila

Le Kangchenjunga, avec ses 8 586 m. est le troisième sommet de la planète. Avec ses proches voisins, son massif constitue un ensemble glacière proprement faramineux. C'est petit à petit que nous nous en approcherons, en suivant la haute ligne de crête qui sépare le Sikkim du Népal, que constitue le Singalila Range. Dominant les vallées Népalaises, avec en toile de fond l'Everest et le Makalu, cheminant entre 3 700 m et 4 500 m, les sentiers de yacks nous conduirons vers la vallée de Prek Chu. Par delà les lacs sacrés, nous atteindrons alors le col Goecha-La qui, à 4 940 m. d'alt. nous ouvre une vue impressionnante sur la face sud-est du massif : devant nous, 4 000 m. de glaciers s'élèvent brusquement vers les crêtes éfilées du Kangchenjunga et de ses voisins.
Ce trek se déroulera durant le mois d'avril, période d'explosion de la floraison, dans les forêts de rhododendrons, spectacle émouvant s'il en est. Forêts, à travers lesquelles, et à la lisière desquelles, nous cheminerons à bien des reprises, durant ce trek.
 
Le trekking vers le Kangchenjunga, à la suite d'une découverte du Bhoutan, pourquoi ?
 
La préservation du Royaume du Bhoutan est mis en oeuvre, par les autorités locales, à travers une politique d'accès des visiteurs qui impose une dépense minimum de 250 $/nuit passée dans le pays. D'où la nécessité logique de concentrer notre visite sur ce qui constitue véritablement le caractère unique du pays :
sa culture bouddhiste pleinement vivante, et son mode de vie rural de montagne, fait de simplicité et de “Bonheur National Brut !“. C'est ce que s'attache à faire découvrir, sur 12 journées, ce voyage à travers l'enchaînement de 2 petits treks, puis la participation à 2 festivals, celui extrêmement réputé de Paro, et celui plus discret de Chukha.
Mais il serait dommage de prendre l'avion pour l'Himalaya, sans pénétrer plus avant la dimension unique de ces montagnes. D'où notre souhait de compléter ce programme par ce magnifique trekking au Sikkim voisin, en direction du Kangchenjunga, suivant cette remarquable et sauvage ligne de crête des Singalila, qui domine les vallées Népalaises.
Nous enchaînerons ainsi 3 treks, de durées et de difficultés très progressives, mettant toutes les chances de notre côté, pour vivre dans les meilleurs conditions nos journées en altitude.